AGENDA :

CHASSE WEB TV MENSUELLE

Derniere recette

Recette : les Atriaux

www.chassenaturealpes.fr vous présente une recette d'atriaux de gibier selon le chef étoilé
 Stephane Decotterd :" Aujourd'hui je souhaite vous faire partager ma passion pour la cuisine et vous faire découvrir le microcosme autour d'un Restaurant Etoilé. Anecdotes, produits de saisons, recettes, bref les coulisses du Pont-de-Brent !"

Lire la suite...

Dernieres photos :

DE LA TERRE AU PALAIS

Vous avez les fruits, nous avons le materiel, cliquez sur les pommes !

Un loup abattu par un eleveur

 

Dans le cadre d’un tir de défense, un loup a été abattu dans les Alpes-de-Haute-Provence, près du village de Larche, vendredi soir 10 octobre 2014, par un éleveur qui voulait défendre son troupeau d’ovins.

 

 

L’objectif du tir de défense est d’empêcher l’attaque immédiate du troupeau par le loup. Ce tir a bien été réalisé par l’éleveur, détenteur d’un permis de chasser validé et d’un arrêté préfectoral l’autorisant à effectuer des tirs de défense en vue de la protection de son troupeau contre la prédation du loup.

L’éleveur avait loué une “montagne” pour l’estive de ses bêtes

Cet éleveur, dont l’exploitation est basée dans le département 04, à proximité de La Javie, avait loué une “montagne”, près du col de Larche, pour l’estive de ses bêtes.

Il aurait surpris le canis lupus en fin de journée, alors que ce dernier s’apprêtait à attaquer le troupeau, en pâture à proximité du village de Larche. L’éleveur était sur le point d’effectuer le retour par camion de ses bêtes jusqu’à son exploitation du bas du département. L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a recueilli le soir même la dépouille de l’animal.

Elle sera acheminée au laboratoire d’analyse de Gap pour autopsie. Loup ou louve ? Rien ne filtre encore.

D’ailleurs, dans ce petit village de montagne à deux pas de l’Italie et aux portes du parc national du Mercantour, rares sont les habitants qui semblent au courant de l’épisode de vendredi.

Autopsie en cours

Les touristes ont pour la plupart déserté les espaces préservés et sauvages de la Haute-Ubaye et ses sentiers balisés des vallons si prisés du Lauzanier ou de l’Oronaye. C’est justement près du petit ruisseau de l’Oronaye que l’éleveur aurait sa “montagne” d’estive : un vaste terrain de pâturage pour les bêtes, jusqu’aux crêtes menant à l’Italie, mais peu de confort pour les bergers, logés dans un trailer ou une cabane en mauvais état. Seul le terrain à vif autour de la bergerie, atteste de l’activité encore récente du lieu. Les brebis, retournées par camion samedi matin au bercail, l’ont échappé belle.

Un autre tir de défense a été réalisé cette semaine dans les Alpes-de-Haute-Provence. Mardi, en effet, un éleveur avait tué une louve dans ce cadre à Entrages, près de Digne-les-Bains.