AGENDA :

CHASSE WEB TV MENSUELLE

Derniere recette

Recette : les Atriaux

www.chassenaturealpes.fr vous présente une recette d'atriaux de gibier selon le chef étoilé
 Stephane Decotterd :" Aujourd'hui je souhaite vous faire partager ma passion pour la cuisine et vous faire découvrir le microcosme autour d'un Restaurant Etoilé. Anecdotes, produits de saisons, recettes, bref les coulisses du Pont-de-Brent !"

Lire la suite...

Dernieres photos :

DE LA TERRE AU PALAIS

Vous avez les fruits, nous avons le materiel, cliquez sur les pommes !

les tiques sont de retour

Un habitant de la commune de Passy(74190) nous a informé avoir déjà trouvé une tique sur sa chienne le 25 mars : "J'habite à une altitude de 1000 m et je promène ma chienne a cette altitude ou même plus haut. J'étais bien surpris de lui trouvé déjà une tique !"

Et pourtant ceci n'a rien d'étonnant puisque les tiques commencent à être actives dès que la température extérieure dépasse 5 à 7°C et si il y a assez d'humidité. 
Bien que les tiques soient moins fréquentes par temps froid, il n'est pas impossible d'attraper une tique en hiver, lorsque la température est un peu plus clémente. Un hiver doux peut être annonciateur de présence précoce de la tique.

 Par temps sec ou froid, les tiques sont encore à l'affût de leurs victimes. Tant que le sol de la forêt reste humide, les tiques résistent également à des périodes de sécheresse prolongées. Lorsqu'il fait froid, les tiques sont moins actives mais elles survivent aux périodes froides. Lorsque l'hiver est doux, elles subsistent cachées dans les feuilles mortes sous la neige. Les tiques ne peuvent pas survivre dans l'eau où elles se noient ou étouffent car dans l'eau, elles ne peuvent plus respirer par les ouvertures situées au niveau des pattes arrière.

il est dit qu'à partir de 1200 mètres d'altitude, la tique ne vit pas, soyons prudent tout de même. Ayons le bon réflexe d'inspecter nos chiens après chaque sortie, ceci afin d'éviter qu'ils contractent la piroplasmose, maladie mortelle.

Article pour www.chassenaturealpes.fr : Alain MOUTY

 

 

CONDUITE A TENIR POUR ENLEVER UNE TIQUE :

Source : http://www.fregis.com

 Pour enlever la tique le meilleur moyen est d’utiliser un crochet à tique, disponible chez votre vétérinaire. Pensez à vous en procurer un avant de partir en promenade !

 Retirer une tique avec un crochet adapté est un geste simple et non douloureux. On choisit le crochet d’une taille adaptée à celle de la tique à retirer (il existe 2 tailles, vendues ensemble). On positionne le crochet contre la peau et on avance la fente en abordant le parasite de côté, au niveau de sa tête. Il suffit ensuite de faire tourner le crochet en le soulevant très légèrement. La tique se détache alors après deux ou trois tours. Il suffit alors de désinfecter la zone de la piqûre et de détruire la tique.

 Si vous avez trouvé une tique sur votre chien, elle n’est sans doute pas seule ! Alors, faites une inspection attentive sans rien oublier : intérieur des oreilles, zones de peau fine à la base des pattes, …

 Ce qu’il ne faut pas faire :

 Ne pas presser la tique entre ses doigts, pour ne pas favoriser le passage de sa salive qui contient les agents infectieux ou parasitaires éventuels.

  • Ne pas tirer sur la tique, ne pas utiliser de pince à épiler. Outre le risque précédent, on a une forte probabilité de « laisser la tête » (ou plus exactement le rostre de la tique) dans la peau du chien. Cela provoque généralement une petite inflammation, une infection ou la formation d’un  kyste.
  • Ne pas utiliser d’alcool ou d’éther. Cela ne permettra pas de retirer la tique en entier.
  • Ne jamais tenter de brûler la tique avec un briquet.

                                       Crochet pour retirer les tiques du chien

 

  

 

                                                             

 Source et remerciement : http://www.fregis.com