AGENDA :

CHASSE WEB TV MENSUELLE

Derniere recette

Recette : les Atriaux

www.chassenaturealpes.fr vous présente une recette d'atriaux de gibier selon le chef étoilé
 Stephane Decotterd :" Aujourd'hui je souhaite vous faire partager ma passion pour la cuisine et vous faire découvrir le microcosme autour d'un Restaurant Etoilé. Anecdotes, produits de saisons, recettes, bref les coulisses du Pont-de-Brent !"

Lire la suite...

Dernieres photos :

DE LA TERRE AU PALAIS

Vous avez les fruits, nous avons le materiel, cliquez sur les pommes !

Recette : brioches de Lucie

Välkommen. Le Lussekatte ou "chat de Sainte-Lucie" est un petit pain viennois au safran que les suédois mangent principalement à la Sainte-Lucie le 13 décembre. GOD JUL.

 

 

Pays aux températures parfois très froide, les Suédois au fil des siècles se sont attelés à emmitoufler ce froid de traditions chaleureuses pour mieux le supporter. Le froid au fil des siècles est alors devenu le ciment d'un peuple lié autour de valeurs comme le partage, l'entraide et l'amitié. Valeurs indispensables à la survie de l'homme face aux éléments.  Les hommes ont su s'approprier ce froid et sa venue sonne maintenant le carillon du partage et de l'amitié tout comme sonne les clochettes du traîneau du Père Noël en s'éloignant du pôle..

 Le Lussekatte ou "chat de Sainte-Lucie" est un petit pain viennois au safran que les suédois mangent principalement à la Sainte-Lucie début décembre. Un glögg (vin chaud suédois) ou un café accompagnent souvent les Lussekattes.

Lussekatter : Brioche au safran pour la Sainte Lucie.

Pour 80 gâteaux environ

300 g de beurre ou de margarine 1 l de lait 100 g de levure fraîche 4 dl de sucre fin (environ 250 g) 2 g de safran

1,8 kg de farine de blé 1 cuillère à soupe d'eau 1 œuf pour dorer

Faire fondre le beurre ou la margarine dans une casserole. Ajouter le lait et chauffer à 37 °. Délayer la levure émiettée dans un récipient avec un peu de liquide tiède, puis ajouter le reste du lait. Dissoudre le safran dans un  peu d'eau, ajouter à la préparation et mélanger, ajouter le sucre. Ajouter 1,5 kg de farine et travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit souple et qu'elle se détache facilement des bords du récipient. Saupoudrer environ 200 gr de farine sur la pâte, et laisser lever dans le récipient couvert pendant environ 30 minutes.

Incorporer la farine saupoudrée, mettre la pâte sur une planche à pâtisser farinée. Abaisser la pâte en 8 pâtons. Chaque pâton permet de réaliser 8 à 12 lussekatter. Travailler chaque pâton en rouleaux de 1,5 cm d'épaisseur, et les enrouler sur eux-mêmes pour former un escargot. Mettre un raisin sec au centre de chaque escargot. Laisser lever les gâteaux sur une tôle à pâtisserie. Dorer avec un mélange d'œuf battu avec une cuillère à soupe d'eau. Cuire à 250° de 7 à 8 minutes. Les lussekatter doivent être d'un doré soutenu en surface et d'un doré plus clair sur les côtés. Laisser refroidir sur la plaque à pâtisserie.

Notre conseil : écraser un peu le safran dans un mortier pour qu'il dégage mieux son arôme. Notre conseil : pendant que la pâte lève, saupoudrer de farine. Le poids de la farine ralentira la poussée de la pâte, qui sera ainsi encore plus légère. Notre conseil : mélanger l'œuf avec une cuillère à soupe d'eau pour l'étaler plus facilement. Notre conseil : utiliser très peu de farine pour abaisser la pâte, les pâtons seront plus faciles à travailler.

Comme les gâteaux au poivre, ces gâteaux sont servis à l'occasion de la Sainte Lucie (13 décembre) et à Noël. Dans le sud de la Suède, on les accompagne généralement de " Glögg ", vin chaud épicé avec des amandes et des raisins secs. Le nord de la Suède a adopté cette coutume du sud depuis de nombreuses années. Bonnes fêtes à tous.